FRANCE DOULEURS
FRANCE DOULEURS

le sport et la douleur chronique

Le sport à une importance indiscutable tant pour le bien-être physique que pour le bien être mental.

 

Le mouvement c’est la vie ; notre corps s’anime toute la journée et a besoin de bouger pour entretenir ses fonctions vitales.

 

Malheureusement les personnes qui souffrent de douleur chronique sont contraint de cesser toute activité physique.

 

L’inactivité entraîne une perte massive de force des muscles de posture et du mouvement qui augmente la pathologie.

 

Le patient est alors entraîné dans un cercle vicieux.

 

Pourquoi est-ce un problème de perdre de la force ?

 

Les muscles du mouvement perdent l’habitude de l’effort physique et s’adaptent à un niveau de faible mobilisation.

 

Ils perdent donc de la force.

 

En conséquence, pour pallier la perte de force des muscles impliqués dans les mouvements, les muscles de posture sont plus sollicités lors des mouvements de la vie quotidienne.

 

Les muscles de posture ont pour rôle de nous maintenir droit et de solidifier nos articulations.

 

 

Par exemple :

 

Quand la musculature est normale, porter un sac de course lourd sollicite les muscles de l’épaule qui permettent de plier et lever le bras. Quand ces muscles ne sont plus assez résistants ce sont les muscles de posture, au niveau du dos et du cou, qui prennent le relais.

 

N’étant pas fait pour cela, ils se défendent, se contracturent, ce qui entraîne des contraintes anormales sur les articulations.

 

Tout cela provoque finalement des raideurs et des douleurs supplémentaires.

 

Dans un troisième temps les muscles de postures, fatigués, ne protègent plus les articulations et les éléments qui assurent leur stabilité, les ligaments par exemple.

 

Ainsi bien souvent certains tassements vertébraux et contractures se ressentent après une période d’inactivité musculaire.

 

Pour sortir de cette impasse et pouvoir espérer reprendre une activité sportive dans un club, il faut passer par :

 

Une rééducation physique et posturale

 

Une ré-athlétisation physique

 

Puis-je faire du sport avec des douleurs ?

 

Oui c’est possible. Il faut bien choisir son activité.

Il faut éviter les sports ou la confrontation est quasi permanente. Dans ce genre de sport il est pratiquement impossible de prévoir l’intensité de l’effort et nos manières de réagir face à la confrontation.

 

C’est souvent le cas des sports d’équipe, par exemple : football, basket, hand-ball.

 

Qu’en est-il des sports plus individuels ?

 

Le sport individuel n’échappe pas à un engagement physique spécifique répété. Les contraintes mécaniques répétées peuvent avoir des impacts délétères sur le corps, par exemple, le tennis, le judo, l’aviron.

 

Une discussion avec un professionnel du sport et de la santé est indispensable.

 

Tout dépend du type de douleurs. Il est toujours possible de trouver des exercices physiques dans des positions antalgiques.

 

Raphaël  Gimeno

Fasciathérapeute

 (c) France Douleurs Juin 2014

Loading

Inscrivez-vous

Contactez-nous

Recommandez cette page sur :


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Site mis à jour 02/2017 © France Douleurs - Tous Droits réservés