FRANCE DOULEURS
FRANCE DOULEURS

L’évolution de la télémédecine en France

Une adaptation nécessaire aux avancées technologiques

La télémédecine est une pratique médicale réalisée à distance et s’appuyant sur les technologies de l’information et de la télécommunication.

Elle tend à se développer afin de répondre à des besoins indéniables d’accompagner au mieux les patients au quotidien mais aussi de rompre l’isolement de certaines régions.

Une volonté de réduire l’inégalité de l’accès aux soins

La France doit faire face à une désertification médicale et à une répartition hétérogène des structures de soins.

Face à ce manque, le gouvernement s’appuie sur les nouvelles technologies afin de proposer des services à distance permettant un suivi plus régulier ou une réponse plus rapide à certaines pathologies.

La télémédecine est un moyen de mettre en rapport le patient et le professionnel de santé afin d’élaborer un protocole de soin, de réaliser un diagnostic ou de prescrire une ordonnance.

Un comité de pilotage national œuvre pour le déploiement de la télémédecine sur la totalité du territoire français.

Cette nouvelle façon d’appréhender les soins favorise une amélioration des soins et un accès plus aisé pour toute la population.

Elle est aussi synonyme d’une prise en charge plus rapide des AVC ou un suivi plus efficace des maladies chroniques.

Une télémédecine aux services variés

La télémédecine offre un panel étendu de services y compris pour les professionnels de santé.

En effet, elle est un lien privilégié entre le patient et son médecin mais elle est aussi une possibilité de mettre en rapport plusieurs professionnels de santé.

Etablir un diagnostic, établir un suivi constant, bénéficier d’une coopération dans l’exercice médical sont autant d’atouts que proposent la télémédecine.

Cette avancée technologique implique aussi plus le patient dans la prise de décision le concernant et l’incite à réaliser des actes de prévention grâce à un suivi permanent de ses paramètres de santé.

Actuellement, le patient se documente sur des sites de vulgarisation médicale et prend l’habitude de réaliser un pré-diagnostic avant de se rendre chez son médecin traitant.

La télémédecine permet d’éviter les dérives et de cadrer la pratique de la médecine avec une réglementation stricte sous certaines conditions.

Une implication encore timide des professionnels de santé

Malgré les bénéfices évidents d’une utilisation de la télémédecine, certains praticiens restent sceptiques sur la fiabilité de ce système de consultation ou de prescription.

Les professionnels de santé se questionnent sur la sécurisation des données médicales et du secret médical lié à leur métier.

Cette crainte est aussi liée à l’engagement de la responsabilité du médecin qui établit un diagnostic et une prescription à distance.

Il reste tenu aux obligations légales et déontologiques équivalentes à une consultation traditionnelle en présence du patient.

Le gouvernement a imaginé un protocole pour le déploiement technique d’un projet de télémédecine et veille à garantir un véritable cadre pour la mise en place de consultations à distance.

Les médecins sont authentifiés et une traçabilité est effectuée tout au long de la prise en charge.

Un compte-rendu de chaque consultation est envoyé par mail ou voie postale aux patients.

Et bien entendu, les connexions ou échanges de données médicales sont sécurisées pour éviter piratage ou pertes d’informations.

Edmond LE BORGNE

(c) France Douleurs Janvier 2016

Loading

Inscrivez-vous

Contactez-nous

Recommandez cette page sur :


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Site mis à jour 02/2017 © France Douleurs - Tous Droits réservés