FRANCE DOULEURS
FRANCE DOULEURS

Introduction à la “philosophie” de la méthode Pilates.

Suite à mon article précédent, je souhaite vous faire partager ce qu’il me paraît être la « philosophie » de la méthode Pilates. Pour cela, remontons directement à la source, c’est à dire aux écrits de son fondateur Joseph Pilates, né en 1880 près de Düsseldorf en Allemagne et mort en 1967 aux Etats Unis où il s’était installé dans les années 30, ayant dû fuir le régime nazi.

Je vous propose 2 citations de Joseph Pilates, ainsi que certains extraits que j’ai traduit de son livre « return to life ».

 

« Il n’y a pas d’animal assez stupide pour développer plus ses membres que son tronc. Seul l’homme fait ça. » Joseph Pilates.

 

“Comment peut-on avoir la paix dans le monde, alors que personne aux nations unies ne peut faire mes 5 premiers exercices ?”  Joseph Pilates

 

 

Extraits du livre de JOSEPH PILATES : « RETURN TO LIFE »

Traduction : Yves Gloaguen

 

 

Une bonne forme physique est la première condition nécessaire au bonheur.

Notre interprétation de la bonne forme physique n’est autre que l’acquisition et le maintien d’un corps uniformément développé avec un esprit sain, pleinement capable d’accomplir naturellement, facilement et de façon satisfaisante, nos diverses et nombreuses tâches quotidiennes et ce, avec de l’entrain et du plaisir spontanés.

 

Pour accomplir les tâches les plus élevées tout au long de notre vie, nous devons constamment nous efforcer d’acquérir un corps fort, en bonne santé et de développer notre esprit dans la limite de nos propres capacités.

 

Dans ce monde qui progresse si rapidement, et qui nous demande de vivre avec un tempo sans cesse en accélération, il est nécessaire d’être physiquement en forme et éveillé, afin d’être à même de réussir dans cette course incessante porteuse d’une compétition aiguë qui récompense le « battant » au détriment du « non battant ».

 

« Une bonne forme physique ne peut s’acquérir ni par la pensée ni en l’achetant.

 

En revanche, elle pourra s’acquérir par la pratique régulière d’exercices conçus dans cette intention par le fondateur de la contrology, qui est l’unique méthode accomplissant ce résultat désiré en neutralisant les éléments nuisibles inhérents à la civilisation moderne. »

 

« L’acquisition d’une bonne forme physique n’implique pas que nous devions nous consacrer au développement d’une série de muscles en particulier, mais plutôt que nous nous attachions avec raison au développement uniforme de notre corps dans son ensemble. »

 

La contrology est la complète coordination du corps, du mental et de l’esprit.

 

Par la contrology, l’intention première est d’acquérir le contrôle complet de votre corps, puis par la répétition appropriée des exercices de cette méthode d’acquérir progressivement un rythme et une coordination qui s’associeront de manière naturelle à vos activités subconscientes.

 

Ce rythme et ce contrôle profonds s’observent sans exceptions et chez les animaux domestiques et chez les animaux sauvages.

 

La contrology développe uniformément le corps, corrige les mauvaises postures, redonne de la vitalité, fortifie l’esprit et élève l’âme.

 

Si vous pratiquez fidèlement et régulièrement les exercices de contrology, seulement 4 fois par semaine pendant 3 mois, comme c’est exposé dans « return to life », vous trouverez que le développement de votre corps se rapprochera d’un idéal, accompagné d’une vigueur mentale renouvelée et d’une croissance spirituelle.

 

La contrology a été conçue pour vous donner une souplesse, une grâce naturelle et des compétences qui s’observeront dans votre façon de marcher, de jouer, de travailler.

 

Vous développerez une puissance musculaire et l’endurance correspondante, la capacité d’effectuer des tâches difficiles, de participer à des jeux ardus, de marcher, de courir ou de faire de longs voyages sans fatigue excessive ni du corps ni de l’esprit. Et ce n'est pas tout.

 

Un des résultats majeurs de la contrology est la maîtrise de votre esprit sur le contrôle de votre corps.

 

Combien de débutants sont stupéfiés et chagrinés (y compris des athlètes entraînés) de découvrir combien peu (voir tous) d’exercices de contrology ils peuvent exécuter correctement !

 

Leur échec à pratiquer régulièrement et correctement, ou leur méthode d’entraînement, ne leur sont pas d’un grand secours.

 

Il y a la preuve évidente, aussi, que le fonctionnement du cerveau a également été détérioré.

 

Le cerveau lui-même est comme une sorte de tableau de bord d’un standard téléphonique, naturellement incorporé dans notre corps et qui permet la communication par le système nerveux sympathique vers tous nos muscles. Malheureusement, la raison pure ne joue qu’un rôle secondaire dans la vie de la majeure partie d’entre nous.

 

Pratiquement tous les actes quotidiens que nous effectuons sont dirigés par ce que nous pensons, voyons, entendons, ou touchons, sans dans un premier temps, nous arrêter pour analyser ou penser aux résultats possibles de nos actions, bonnes ou mauvaises.

 

Par habitude ou réflexe, nous clignons de l'œil, esquivons des embûches, utilisons des machines plus ou moins automatiquement. Idéalement, nos muscles devraient obéir à notre volonté.

 

Raisonnablement, notre volonté ne devrait pas être dominée par les réflexes de nos muscles.

 

Quand les cellules cérébrales sont développées, l'esprit aussi est développé. L’enseignement traditionnel travaille et commence par les organes des sens. La contrology commence par la maîtrise des muscles par l’esprit. »

 

En ranimant des milliers et des milliers de cellules musculaires qui seraient d’ordinaire dormantes, la contrology ranime proportionnellement des milliers et des milliers de cellules cérébrales dormantes, activant ainsi des zones nouvelles et stimulant davantage le fonctionnement de l’esprit.

 

La pratique continue de la contrology augmente progressivement l’alimentation normale et naturelle d’un sang pur et riche qui coule et circule dans le cerveau, ce qui stimule par conséquent de nouvelles zones cérébrales, jusque-là dormantes. G. Stanley Hall, le grand psychologue américain, nous dit : « the culture of muscles is brain-building.

 

La contrology n’est pas un système fatiguant d’exercices abêtissants et ennuyeux, répétés jusqu’à la nausée.

 

« Les règles que vous devez toujours suivre consciencieusement sont les suivantes : vous devez, sans dévier, suivre fidèlement les instructions accompagnant les exercices et toujours, veiller à garder l’esprit totalement concentré sur le but de ces exercices lorsque vous les exécuterez. »

 

Rappelez-vous que Rome ne s’est pas construite en un jour, et que la patience et la ténacité sont les qualités essentielles pour accomplir avec succès toute tâche qui en vaut la peine.

 

Faire le ménage dans le corps avec la circulation du sang : c’est la douche intérieure.

Les exercices auront stimulé votre circulation sanguine paresseuse en lui permettant de mieux accomplir sa tâche, à savoir l’élimination d’une accumulation de « produits de fatigue », résultats des activités musculaires et cérébrales.

 

Les exercices de contrology amènent du sang frais vers toutes les fibres musculaires du corps, particulièrement vers les capillaires qui sont ordinairement imparfaitement stimulés à l’âge adulte.

 

Comme une lourde pluie torrentielle rafraîchit l'eau stagnante et la fouette, les exercices de contrology purifient le sang dans le système sanguin en le fouettant, ce qui permet aux organes du corps, y compris aux glandes sudoripares, de bénéficier de sang frais et propre porté par le système sanguin rajeuni.

Observez les effets avantageux que les exercices ont sur votre cœur.

 

Ils prémunissent contre le martèlement inutile ou la palpitation de votre cœur.

 

Le contrôle du cœur va de pair avec une respiration correcte. « Squeeze » chaque atome d’air de vos poumons jusqu’à ce qu’ils soient presque vides, comme un linge mouillé que l’on essorerait.

 

Il faut inspirer et expirer complètement.

 

Cela incite les muscles à une plus grande activité.

 

En peu de temps, tout le corps est chargé abondamment d’une nouvelle provision d’oxygène, ce qui se ressent instantanément lorsque le sang revitalisé atteint le bout des doigts et des orteils.

 

C’est comme la chaleur produite par une bonne pression de vapeur dans votre chaudière, qui se distribue convenablement dans tous les radiateurs de la maison.

 

On peut ressentir au début comme une sorte de vertige au niveau de la tête, comme si on marchait en haute montagne, mais cela disparaît petit à petit.

 

La respiration est le premier acte de la vie et le dernier. Notre vie en dépend.

 

Enroulez et déroulez votre colonne vertébrale comme une roue qui roule en avant et en arrière.

 

Cette action nettoie vos poumons efficacement en chassant l’air impur et en faisant entrer l’air pur.

 

Rappelez-vous aussi que le corps respire aussi par les pores de la peau, donc utilisez des vêtements adéquats pour pratiquer.

 

L’usage d’une brosse dure pour brosser la peau stimule la circulation et nettoie les pores en éliminant les peaux mortes.

 

« Study carefully » : ne sacrifiez pas la connaissance des exercices fondés par la contrology au profit de la vitesse.

 

Ce n’est pas un système d’exercices choisis au hasard conçu pour rendre les muscles plus gonflés.

 

 Au contraire, ce système a été créé et testé pendant plus de 43 ans pour entraîner correctement et de façon scientifique chaque muscle du corps, en vue d’améliorer la circulation pour nourrir chaque fibre et tissu du corps.

 

La contrology, d’ailleurs ne fait pas l’erreur de sur-développer certains muscles au détriment des autres (ce qui donne comme résultat la perte de la grâce et de la souplesse) ou de sacrifier le cœur et les poumons.

 

Au contraire, elle a été conçue pour assouplir et étirer les muscles et les ligaments pour rendre votre corps aussi souple que celui d’un chat, plutôt que de le rendre musculaire comme celui d’un cheval de trait ou d’un haltérophile professionnel que vous pouvez admirer dans un spectacle de cirque.

 

La vraie souplesse ne peut se réaliser que si tous les muscles sont développés de façon uniforme.

 

Chaque muscle va aider au développement uniforme de l’ensemble. Développer les muscles « mineurs » aide naturellement au développement des muscles « majeurs ».

 

Lorsque tous vos muscles seront développés correctement vous pratiquerez votre travail avec un minimum d’effort et un maximum de plaisir.

 

Des muscles normaux devraient fonctionner de la même manière que les muscles des animaux.

 

Il n’y a qu’à observer les chats qui savent s’étirer et de détendre ce qui doit l’être, et c’est exactement ce que propose la contrology.

 

A propos de la colonne vertébrale :

 

« Si votre colonne vertébrale est raide à 30 ans, vous être vieux, si elle est tout à fait souple à 60 ans, vous êtes jeunes. »

 

Enroulez-vous et déroulez-vous toujours vertèbre par vertèbre.

Ceci restaure la santé et la flexibilité de la colonne, en même temps que vous videz et remplissez vos poumons. »

 

« Ce serait une grave erreur de penser que seuls les exercices de contrology permettraient au corps d’être en forme.

 

Un régime adéquat et un sommeil suffisant sont aussi nécessaires. Si votre sommeil est altéré, levez-vous immédiatement et pratiquez vos exercices, par exemple, enroulez et déroulez votre colonne.

 

Cela relaxe les nerfs et induit le retour au sommeil récupérateur. »

 

Chaque fois que vous pratiquez, concentrez-vous sur les mouvements corrects.

 

Soyez sûrs de ne jamais répéter les exercices choisis plus de fois qu’il n’est recommandé par la méthode.

 

Cela crée une fatigue musculaire, donc du poison. Il n’y a aucune raison de fatiguer les muscles.

 

Extraits du livre de JOSEPH PILATES : « RETURN TO LIFE »

Traduction : Yves Gloaguen « de se mouvoir »

(c) France Douleurs Octobre 2015

Loading

Inscrivez-vous

Contactez-nous

Recommandez cette page sur :


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Site mis à jour 02/2017 © France Douleurs - Tous Droits réservés