FRANCE DOULEURS
FRANCE DOULEURS

L’art-thérapie : se découvrir et évoluer grâce à l’expression créative.

« L'art-thérapie est une pratique de soin fondée sur l'utilisation thérapeutique du processus de création artistique. » FFAT (Fédération Française des art-thérapeutes)

Si la FFAT a su trouver une définition concise et simple de l’art-thérapie, il est néanmoins difficile de l’étoffer sans parler des multiples approches qui se sont développées ces dernières décennies.

Ce qui différencie un courant d’un autre ce sont les bases théoriques sur lesquelles ces écoles s’appuient et sur la préférence des médiations artistiques utilisées. 

 

Cet article reflète donc la vision issue des formations et de l’expérience de l’auteur.

Les médiations artistiques traitées sont le dessin, la peinture, le collage, l’argile et l’écriture.

L’art-thérapie pour retrouver sa créativité

 

- « Je ne suis pas quelqu’un de créatif… je ne sais pas dessiner… je ne sais rien faire de mes mains… je n’ai aucune imagination … »

Qui n’a jamais eu ces pensées lorsqu’il s’agissait de se laisser aller à la créativité ?

Pourtant, l’innovation et la créativité sont des talents naturels chez l’homme et sans cela nous n’aurions pas pu survivre depuis la préhistoire et évoluer d’une manière extraordinaire pour être ce que nous sommes aujourd’hui.

Nous sommes tous créatifs ! Du moins, nous l’avons tous été enfant. Pablo Picasso nous rappelle que « chaque enfant est un artiste. Le problème est de rester un artiste lorsqu’on grandit ».

Effectivement, le lien avec notre créativité s’amenuise ou se perd chez beaucoup d’entre nous en fonction du contexte familial et socio-culturel dans lequel nous avons évolué.

En art-thérapie, le premier défi rencontré sera donc de ne plus laisser notre mode rationnel dominer le reste pour laisser libre cours à ce qui est et à ce qui veut émerger de soi.

En d’autres termes, nous devons apprendre à lâcher prise et mettre de côté le mental.

Cela veut aussi dire s’exercer à ne plus prendre autant au sérieux notre petit critique intérieur qui divise le monde en deux : en beau et laid, stupide et intelligent, utile et inutile... 

Il s’agit donc de lâcher nos critères esthétiques, nos idées préconçues et jugements sur nous-mêmes et le monde.

L’autre conditionnement essentiel dont nous devons nous défaire c’est la culture du résultat.

En art-thérapie, au contraire de l’art, c’est le processus de création qui prime sur le produit fini ou l’objet crée.

En quelque sorte, créer c’est appliquer une des célèbres citations de Lao Tseu « Le bonheur n’est pas une destination, c’est une façon de voyager. »

En effet, ce qui importe c’est d’entrer dans le plaisir de jouer avec les couleurs, les formes, les images et de se laisser mener par le chemin qui naît de l’interaction entre la matière et soi pour arriver parfois à des destinations qu’on aurait jamais pu imaginer.

En créant, nous sommes poussés à penser autrement et à sortir de nos manières d’être habituelles.

Néanmoins, l’acte de créer n’est pas toujours confortable et sécurisant.

Créer est en quelque sorte un accouchement de soi-même, et ceci peut être parfois douloureux...

Ces moments désagréables sont effectivement inhérents au processus de création. Oser se confronter à l’inconnu implique la nécessité de faire face à sa peur de « rater ».

L’expression créative est une opportunité de vivre pleinement une autre parole de sagesse de Lao-Tseu « L’échec est le fondement de la réussite ».

Cela implique aussi de traverser des phases de découragement et de blocages divers qui émergeront forcément à un moment ou un autre.

À chaque obstacle dépassé ou zone d’inconfort apprivoisée, le créateur construit progressivement une image positive de soi et une confiance nouvelle en ses capacités à puiser dans ses ressources.

L’art comme outil thérapeutique

 

« L’art nous élève et nous console, seul il ne soigne pas.

 

Il ne peut soigner si n’y ajoute pas un processus de prise de conscience, déclenché par le sens accordé à l’objet crée.[1]»

 

  « Des mots sur nos maux, des couleurs sur nos douleurs [2]». Non seulement l’art-thérapie est une manière de retrouver sa créativité avec tous les bénéfices qui en découlent mais c’est aussi un moyen privilégié d’exprimer ses maux physiques, émotionnels et psychiques de manière spontanée et non-verbale.

Nous pouvons par exemple déverser notre colère sur une toile avec de la peinture, plonger nos doigts dans l’argile pour exprimer nos angoisses ou bien coller des images découpées de magazines qui seraient des métaphores de nos peurs...

Tout devient un support pour déposer nos fardeaux et nous libérer de la charge de nos souffrances.

Cette prise de recul fait gagner de la perspective sur ce qui nous encombre physiquement, mentalement ou émotionnellement.

Une clarté d’esprit s’installe et des liens, du sens, des prises de conscience ou même des solutions nouvelles peuvent survenir spontanément.

 

L’art-thérapie et le langage des symboles.

Freud a toujours décrit le rêve comme étant la voie royale vers notre inconscient.

Tout comme les rêves, l’art devient le miroir de notre psyché et le révélateur de notre être profond.

Dans l’expression créative tout devient symbole et source de sens. En dessinant sa silhouette par exemple, avons-nous oublié une partie du corps ? Y a-t-il un élément disproportionné par rapport à un autre ? A quoi cette partie du corps se réfère-t-elle ? Si c‘est un collage, quelles images avons-nous choisi et que signifie-t-elles pour nous ? Que nous rappellent-elles dans notre histoire personnelle ?...

 

[1] Angela Evers, Le grand livre de l’art-thérapie

 

[2] Johanne Hamel et Jocelyne Labrèche, Art-thérapie, mettre des mots sur les maux et des couleurs sur les douleurs

Cette approche analytique vise à débusquer certains fonctionnements limitants et comprendre les enjeux cachés sous les apparences pour y trouver du sens.

«S’il y a un sens à la vie, il faut qu’il y ait un sens à la souffrance.[1]» nous disait Viktor Frankl, neuropsychiatre rescapé des camps de concentration.

L’expression créative est une manière de répondre à ce besoin de quête de sens qui caractérise l’être humain.

En se rencontrant à travers l’expression créative, nous pouvons découvrir ou laisser émerger un sens nouveau que nous souhaitons donner à notre vie et à nos souffrances.

De plus, les images et les mots ont un pouvoir sur notre psyché. En effet, les publicitaires connaissent bien ce phénomène et s’en servent aisément pour tenter de nous influencer.

En art-thérapie, il est aussi possible de « remodeler » notre inconscient de manière positive et libératrice.

Faire évoluer ses œuvres consciemment de manière positive peut impulser des transformations profondes dans l’inconscient vers un mieux-être et stimuler le potentiel d’auto-guérison de la personne.

 

[1] Viktor E. Frankl, Découvrir un sens à sa vie

 

L’art- thérapie : un puissant outil de connaissance de soi et d’évolution personnelle

 

Que l’on soit bien portant et cherchant tout simplement à mieux se connaître ou que l’on soit dans n’importe quelle forme de souffrance ou de handicap, nous pouvons tous bénéficier de l’art-thérapie.

Il suffit que nous soyons désireux de nous lancer dans un parcours thérapeutique ou de développement personnel d’une manière ludique et créative et ceci quel que soit notre âge ou nos capacités artistiques et créatives.

La palette des bienfaits de l’art-thérapie peut aller de la stimulation de notre créativité et la croissance d’une meilleure estime de soi jusqu’à l’instauration d’une guérison psychologique durable.

Celle-ci s’accompagne parfois d’une diminution ou même d’une disparition de certains symptômes physiques. 

C.G. Jung, l’un des grands penseurs de la psychologie des profondeurs, nous invite à ce voyage vers soi pour devenir créateur de sa vie : « Si vous n’avez absolument rien à créer, vous pourriez peut-être vous créer vous-mêmes. » Faisons de notre vie une œuvre d’art ! 

 

Emily Hawkes

Art-thérapeute

(c) France Douleurs Octobre 2015

Loading

Inscrivez-vous

Contactez-nous

Recommandez cette page sur :


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Site mis à jour 02/2017 © France Douleurs - Tous Droits réservés