FRANCE DOULEURS
FRANCE DOULEURS

Approche de l’acupuncture

Originaire de la Chine, la technique de l’acupuncture est très ancienne et serait apparue 2500 ans avant notre ère. Elle fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise découpée en 5 parties :

  • La diététique
  • La pharmacopée
  • Le massage Tui Na
  • La stimulation par exercices énergétiques (le Qi Gong et le Tai-chi)
  • L’acupuncture.

Elle intervient pour rééquilibrer l’énergie positive (le yang) et l’énergie négative (le yin) qui composent notre corps. Il s’agit d’une approche holistique et énergétique des flux circulant par les méridiens. Ces derniers sont des trajets qu’empruntent les énergies dans le corps humain.

  • La technique utilisée par l’acupuncteur

L’acupuncteur cherche à rééquilibrer les énergies du corps et à réduire les dysfonctionnements en insérant de très fines aiguilles à la surface de l’épiderme. Il stimule ainsi quelques points choisis en fonction des dysfonctionnements ressentis par le patient et essaye de régulariser le Qi.

Toute consultation commence par l’évaluation de l’état de santé du patient par une auscultation poussée mais aussi l’observation et un questionnement détaillé. Il ne se lance pas dans l’application des aiguilles sans avoir constater les déséquilibres énergétiques et sans relever les antécédents médicaux. L’observation des caractéristiques physiologiques est aussi primordiale. L’acupuncteur va étudier le poids, la taille, mais aussi la couleur du teint, les émotions ressenties ou encore le battement du pouls.

La manipulation vise à stimuler l’autorégulation des énergies et des différents systèmes du corps. Elle permet de développer l’autoguérison pour répondre à des agressions du corps. L’acupuncture est une véritable solution pour soulager des maux récurrents liés à un déséquilibre (eczéma, douleurs dentaires, rétention d’eau…). Elle travaille aussi sur la prévention et évite l’installation des maladies dans un corps préparé à lutter contre les dysfonctionnements.

  • La cartographie des points d’acupuncture

Les points d’acupuncture sont vraiment très nombreux et sont plus de 400. Mais en réalité, l’acupuncteur ne les utilise pas tous. Il travaille principalement sur un nombre compris entre 100 et 150 points. Ils sont classifié selon leur position sur les méridiens et portent ainsi des nombres afin d’être repérés plus aisément.

  • Quelques questions sur l’acupuncture
  • Est-ce que l’insertion des aiguilles est douloureuse ?

Il faut imaginer que les aiguilles sont aussi peu épaisses qu’un cheveu et ne provoquent pas une douleur intense. De plus, la sensation ressentie ne dure que très peu de temps et fait ensuite place à une réelle décontraction.

  • L’acupuncteur possède-t-il un diplôme de médecine ?

La loi française l’y oblige. L’acupuncteur ne peut pas pratiquer s’il n’est pas médecin. L’enseignement se fait à l’université et est ponctué par un diplôme national. Renseignez-vous sur l’acupuncteur que vous allez rencontrer et ne faites pas confiance à des personnes peu scrupuleuses se faisant passer pour un acupuncteur diplômé.

  • Les aiguilles sont-elles stériles ?

Oui. L’acupuncteur peut utiliser des aiguilles à usage unique qu’il jette à chaque fin de séance. Ou il peut opter pour des aiguilles en argent qui seront stérilisées après chaque utilisation. Elles sont placées dans un autoclave qui monte à une température de 260° afin d’éliminer tout risque de prolifération des bactéries.

  • Quels sont les risques encourus si l’acupuncteur insère mal une aiguille ?

Aucun. Si l’aiguille n’est pas placée au bon endroit vous ne risquez absolument rien. Il n’y a aucune conséquence négative à un mauvais placement d’aiguilles.

  • L’acupuncteur me propose une stimulation électrique. Est-ce normal ?

Oui. Le traitement peut être effectué par stimulation électrique. L’acupuncteur peut ainsi jouer sur l’intensité et le type de stimulation.

  • Pendant combien de temps les aiguilles resteront dans la peau ?

Il faut compter au minimum 15 mn mais elles peuvent être laissées plus longtemps selon le traitement choisi et l’origine du déséquilibre.

  • Existe-t-il une acupuncture au laser ?

Oui. Avec des rayons très ciblés et de faible intensité, l’acupuncteur travaille en finesse pour rétablir l’équilibre des énergies. Elle est utilisée sur les adultes pour un travail long ou sur les enfants afin d’éviter le stress de l’insertion des aiguilles.

  • L’acupuncteur peut soigner des maladies graves ou génétiques ?

Absolument pas et elle n’a aucune ambition pour aller dans ce sens. Elle n’est pas la solution pour anéantir des cellules cancéreuses ou pour faire face à une maladie très grave. Elle travaille à ne pas proposer un terrain propice permettant l’installation de la maladie.

 

Vincent Schollhammer

© France Douleurs septembre 2016

Loading

Inscrivez-vous

Contactez-nous

Recommandez cette page sur :


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Site mis à jour 02/2017 © France Douleurs - Tous Droits réservés