FRANCE DOULEURS
FRANCE DOULEURS
Peinture: Francis Bacon: - Triptyque

Douleur que j’ai aimée, dis-je…

Douleur que j’ai aimée, dis-je, « aimée » est-ce le mot

Qu’alors j’employai devant tous ces visages de mauvais

Lieux ? Douleur ! Cette manière de nous mouvoir au

Milieu de la foule dolorante. Lui ! Que fait-il, voûté ? Il

Essaie, oui peut-être essaie-t-il de faire entrer toute cette

Souffrance dans ces sacs de deuil noir, des mouvements

Du glas, de larmes. Reviennent à lui ces mots : « douleur

Aimée » & se souvient de chacun des termes de cette

Lettre qu’au grand jamais il n’écrira : « D’amour ah ! Je

Me suis pour vous, blessé ». Pourquoi & quand ? Désormais

Quelle armée lui tient compagnie ? Quel officier la veille ?

Douleur aimée, pourquoi geindre ? Vous vous éveillez

Près d’eux, ces hommes sortant du bal, dites ! En sang.

 

Franck Venaille

(c) France Douleurs  Mai  2015

 

Loading

Inscrivez-vous

Contactez-nous

Recommandez cette page sur :


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Site mis à jour 02/2017 © France Douleurs - Tous Droits réservés